« Reprenons en main le destin de l'Europe. »

Télécharger le programme
⟵ Retour à la liste
← Réussir la Renaissance européenne
Bâtir l'Europe de la justice sociale et fiscale →

Faire de l'Europe une puissance verte

Nous investirons massivement dans la transition écologique et solidaire.

Au moins 1 000 milliards d’euros sont nécessaires d’ici 2024 pour développer les énergies et les transports propres, rénover les logements et accompagner la reconversion des travailleurs des secteurs en transition.

De la Banque centrale à la Commission, toutes les institutions européennes doivent avoir le climat pour mandat.

  • Nous créerons une Banque du climat et orienterons l’épargne des Européens vers la croissance verte.
  • Nous consacrerons 40% des dépenses européennes à la transition écologique.
  • Nous rendrons le budget européen 100% compatible avec l’Accord de Paris.
  • Nous compléterons le Pacte de Stabilité avec un Pacte de Soutenabilité pour ne laisser à nos enfants ni dette écologique, ni dette financière.

Nous voulons habiter un continent neutre en carbone

Taxer le carbone des produits importés en Europe et appliquer plus strictement le principe « pollueur-payeur » au sein de l’UE.

Fermer toutes les centrales fonctionnant aux énergies fossiles et sortir de tous les hydrocarbures d’ici 2050.

Garantir un air pur en taxant le transport aérien et en rendant accessibles les transports propres. Nous développerons les batteries électriques, l’hydrogène, le biogaz et les bornes de recharge et arrêterons la vente de voitures essence et diesel d’ici 2040.

Nous protégerons notre santé et celle de nos enfants

Sortir du glyphosate d'ici 2021 et diviser par deux les pesticides d’ici 2025.

Rendre l’évaluation des produits chimiques plus transparente et indépendante des lobbies.

Créer une force de protection sanitaire contre les fraudes alimentaires. Des inspecteurs pourront procéder à des enquêtes partout en Europe et les résultats seront rendus publics.

Nous porterons un modèle agricole et de consommation respectueux de la nature

Défendre le budget agricole pour assurer un revenu élevé à tous les agriculteurs. Ils doivent vivre dignement de leurs activités et pouvoir faire face aux crises. Les aides seront simplifiées et orientées en priorité vers les exploitations à taille humaine.

Orienter les aides agricoles vers les modèles propres et respectueux du bien-être animal partout en Europe. Les objectifs sont clairs : augmentation massive du verdissement, doublement des surfaces en bio, zéro bête nourrie aux OGM, zéro pesticide au-dessus des zones d’eau potable, fin du broyage des poussins.

Interdire le plastique non-recyclable d’ici 2025 et les microplastiques ajoutés aux cosmétiques, détergents, peintures d’ici 2020 et mettre fin à l’obsolescence programmée en étendant les garanties.

Mettre fin d’ici 2030 à l’importation de produits non durables contribuant à la déforestation, comme la France s'y est engagée.

Passer de 4 à 30% de zones marines européennes protégées par Natura 2000, en priorité dans les Outre-mer. Un océan en bonne santé, c’est aussi un climat préservé.

Faire de l’Europe le moteur d’un accord sur la protection de la biodiversité terrestre et marine en 2020. Il sera le pendant de l’Accord de Paris sur le climat.

Je partage

← Réussir la Renaissance européenne
Bâtir l'Europe de la justice sociale et fiscale →
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour la mesure d'audience (paramétrage) et la protection reCaptcha (confidentialité, conditions d'utilisation)
OK